Revue de presse

En 2003, presque 900.000 victimes de secours aux Etats-Unis ne pouvaient pas fournir des informations de contact aux équipes de secours, selon un communique de Qwest. En cas d’urgence le « numéro ICE », quand il est enregistré dans le téléphone mobile, est employé quand une personne ne peut pas fournir aux personnels de secours d’information personnelle.
Elizabeth Cook, « Le numéro ICE aide à identifier les victimes d’accident » Le journal du Minnesota, 21 novembre 2005

Un infirmier britannique a conçu l’idée du numéro ICE en avril 2005. L’idée a rapidement gagné en popularité après les bombardements terroristes de juillet à Londres. Une campagne nationale est en cours aux Etats-Unis pour apprendre les utilisateurs de téléphone portable à enregistrer un numéro ICE dans leur téléphone. Cindy Woolston, directeur des opérations pour les urgences médicales de Stanislaus, a dit que le programme serait extrêmement salutaire dans les cas où la victime est seule dans un accident de voiture ou sans connaissance. « Dans ces situations, le personnel de secours peut faire retrouver le numéro ICE, identifier le patient, obtenir des antécédents medicaux et informer la famille qu’elles ont un proche accidenté ».
Christina Salerno, « Les équipes d’urgence espèrent que vous avez un ICE » Modesto Bee, 1er décembre 2005

« La majorité de personnes portent maintenant des téléphones portables – ainsi le numéro ICE donne aux services de secours l’accès immédiat à quelqu’un qui connaît l’accidenté, peut-être même leur état médical – facilitant le travail. » Pour activer l’ICE sur un téléphone portable, il suffit d’ajouter un nouveau contact, de l’appeller ICE, et d’enregistrer le numéro de téléphone d’un proche. »
« Urgences mobiles, » Wells journal.

 



Pratique



 

Numéros Utiles